Observatoire ADAPI des ruchers sur lavandes 2017

##Programme LAVEVAL
### (voir détail du programme sur le site de l’ADAPI)

Le nouveau dispositif de suivi de la miellée de lavande de l’ADAPI pour 2017 est lancé

Initié en 2008 et cela jusqu’en 2016, l’observatoire des ruchers sur la miellée de lavande (Apimodel INRA-ADAPI) a permis une accumulation de données conséquentes (3294 colonies décrites) et l’apport de nouvelles connaissances pour les apiculteurs et la recherche.

Des données quantitatives sont disponibles pour mesurer l’importance de la composante couvain fermé et de la composante Varroa (VP/100ab) sur le gain de poids. Également, cet observatoire de ruchers a permis de suivre l’évolution du poids des ruches et apporte une information claire et quasi en temps réel sur le fonctionnement de la miellée.

Le nouvel observatoire va tenter d’évaluer l’influence de la situation géographique des ruchers sur la performance des colonies (analyse réalisée en collaboration avec l’INRA BioSP). Pour cela nous continuerons de suivre en direct le déroulement de la miellée grâce à l’évolution du poids des ruches.

Pour ce faire et afin d’assurer la pérennité de l’observatoire, un nouveau protocole a été élaboré qui s’appuie en partie sur le schéma antérieur de l’observatoire :

Le dispositif expérimental est réparti en 3 régions (la Drôme Provençale, Lure-Albion et Valensole), sur chacune desquelles sont distribués 15 ruchers.

Dans chacun de ces 45 ruchers :

  1. 5 ruches sont pesées manuellement au début et à la fin de la miellée (corps et hausse séparés).

  2. La structure de la population de ces 5 colonies est décrite en début et fin de miellée, par une évaluation de la surface du couvain operculé et des abeilles.

  3. La charge en varroas (VP/100ab) des 5 colonies est évaluée en début et en fin de miellée.

  4. Sur les 5 colonies décrites par la quantité de couvain operculé, les abeilles et Varroa, une colonie jugée “moyenne” est équipée d’une balance automatique permettant une pesée en continu pendant la durée de la miellée.

  5. Un thermo-enregistreur est installé dans chaque rucher suivi (avec enregistrement de la température et de l’hygrométrie).

  6. Le parcellaire, les caractéristiques géographiques des emplacements sont notés.

Les données de poids bruts sont disponibles en direct sur le site.

A noter : le gain de poids total de la ruche (visible sur les courbes) n’est pas équivalent à une prévision de récolte. Ce n’est qu’à la fin des observations que nous pourrons donner des indications sur le gain en hausse et le gain en corps.

Présentation des résultats

Comme lors des campagnes précédentes, vous trouverez dans les tableaux ci-après, pour chaque rucher de l’observatoire, la courbe du gain de poids (en déduisant de chaque pesée le poids initial) de la ruche placée sur balance automatique. La mise à jour se fait tous les jours.

Pour l’instant, les courbes représentent le gain de poids BRUT, sans correction de l’adjonction des hausses ; cette amélioration sera mise à jour un peu plus tard.

Date de début des pesées :

• Drôme : le 08/06/2017

• Plateau de Valensole : 15/06/2017

• Montagne de Lure-Plateau d’Albion : 23/06/2017

INFORMATIONS AU FIL DU TEMPS

L’installation des ruchers est terminée sur l’ensemble du dispositif. Un certain nombre de relevés de balance automatique ne sont pas disponibles sur la régions de Lure-Albion à cause du défaut de couverture du réseau Sigfox (réseau basse énergie utilisé par les balances Optibee). Nous ferons le bilan des possibilités d’usage de ces balances à la fin de l’observatoire, en fonction des évolutions que Sigfox pourra nous garantir.

NOTA BENE : Commentaire sur les courbes. Les courbes de gain de poids sont issus de relevé horaires. Nous avons privilégié cette présentation parce qu’elle fait apparaître les alternances de gain de butinage dans le journée et la perte nocturne due à l’évaporation opérée par les abeilles pour concentrer le nectar (perte de poids à laquelle s’ajoute celle due à la consommation). Cette représentation fait aussi apparaître avec beaucoup de détail l’effet du climat sur le butinage (pluie ou vent).

Rappel : pour le moment le poids des hausses supplémentaires n’est pas déduit du gain de poids (et facilement visible sur les courbes)

Lundi 10 juillet 2017 : démontage des ruchers de la Drôme : les courbes ne sont donc plus mises à jour

Mercredi 12 juillet 2017 : démontage des ruchers du plateau de Valensole : les courbes ne sont donc plus mises à jour

Mercredi 26 juillet 2017 : démontage des ruchers du Lure - Albion : les courbes ne sont donc plus mises à jour


Ruchers de Drôme provençale

Courbes de gain de poids par rucher (cliquer sur le nom du rucher pour voir les courbes)


Ruchers de Lure-Albion

Courbes de gain de poids par rucher (cliquer sur le nom du rucher pour voir les courbes)


Ruchers de Valensole